En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Marathon des mots

Marathon des mots

Par admin dissard-francoise, publié le mardi 1 octobre 2019 14:53 - Mis à jour le mardi 1 octobre 2019 15:56

LE MARATHON DES MOTS FAIT SA RENTRÉE AU LYCÉE MARIE-LOUISE DISSARD - FRANÇOISE

Le Marathon des mots inaugure lundi 2 septembre un nouveau partenariat avec le Lycée Françoise de Tournefeuille à l’occasion de la rentrée 2019.
Dès lundi et pendant toute l’année scolaire, l’équipe du Marathon des mots programmera plusieurs rendez-vous littéraires (lectures, rencontres, ateliers) en direction des lycéens tournefeuillais. L’occasion de faire découvrir aux lycéens des écrivains du monde entier et de les sensibiliser à l’esprit européen, thématique centrale du Marathon des mots 2020.

 

- OUVERTURE : Le pire concert de l’histoire du rock Lundi 2 septembre 2019 à 14h00
Journée de rentrée des 2des générales et professionnelles (600 élèves)
Concert littéraire par I Me Mine (musique) et Simon Ribet (lecture), adapté du roman de Manu Causse (Thierry Magnier)
Jusqu’ici, Jean-Sébastien a accompli son objectif : être l’homme invisible. Dans son collège parisien, nul ne le connait ni ne sait qu’il est un pianiste prodige. Mais tout change quand ses parents déménagent pour la Creuse, où son secret ne dure guère. Or, voilà qu’une troupe – pardon, un groupe – de mauvais garçons le recrute pour jouer… du rock ? Il faudra à Jean-Sébastien beaucoup d’humour et de courage pour vaincre sa peur des autres (et des poulets tueurs) et découvrir l’amitié.
créé dans le cadre d’ateliers de création artistique, à la Médialudo de Blagnac (participants de 12 à 16 ans) durant la 15e édition du Marathon des mots (25 – 30 juin 2019)

- HEURES AMÉRICAINES : The Hate U Give lecture publique
Jeudi 19 septembre 2019 à 10h00, puis à 14h00
1ères générales et professionnelles (560 élèves)
Astrid Bayiha lit The Hate U Give d’Angie Thomas (Nathan) Starr a seize ans, elle est noire et vit dans un quartier difficile, rythmé par les guerres entre gangs, la drogue et les descentes de police. Tous les jours, elle rejoint son lycée blanc situé dans une banlieue chic ; tous les jours, elle fait le grand écart entre ses deux vies, ses deux mondes. Mais tout vole en éclats le soir où son ami d’enfance Khalil est tué. Sous ses yeux, de trois balles dans le dos. Par un policier trop nerveux. Starr est la seule témoin. Et tandis que son quartier s’embrase, tandis que la police cherche à enterrer l’affaire, tandis
que les gangs font pression sur elle pour qu’elle se taise, Starr va apprendre à surmonter son deuil et sa colère, et à redresser la tête.
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Nathalie Bru
reprise de la lecture programmée à l’occasion de la 15e édition

 

- Également, sont en cours de programmation : une résidence d’écrivain autour de l’esprit européen avec 2 classes de section professionnelle et technologique; un programme d’ateliers d’écriture, menés par un écrivain de la région, et de lecture à voix haute, menés par un comédien de la région